Equipement : comment choisir un sous-vêtement thermique ?

Posté par le Oct 4, 2017 dans conseils, équipement | 0 commentaires

Trop souvent négligée car non visible, le choix de la première couche de vêtement est pourtant essentiel lorsque l’on part en randonnée ou en expédition montagne. Dans le fameux triptyque des 3 couches, le choix du sous vêtement thermique (la première couche) est comparable aux fondations d’une maison : on ne les voit pas mais leur qualité est déterminante pour l’ensemble de la construction. Alors pour vous aider, retrouvez nos quelques conseils pour choisir au mieux votre sous-vêtement de randonnée.

Que signifie « première couche » ?

boxer-coton-homme

Boxers pour homme en coton et élasthanne

La première couche est en général conçue pour être portée à même la peau. Elle doit vous garder au chaud et au sec, que ce soit pour une randonnée familiale ou pour une expédition dans le Grand Nord. Pour cela, votre sous-vêtement – qu’il s’agisse d’un shorty sport pour homme en microfibre ou d’un boxer pour homme en coton stretch – devra être moulant et ajusté pour pouvoir évacuer votre transpiration vers l’extérieur tout en contenant la chaleur près de votre corps.

L’anatomie de votre sous-vêtement sera essentielle et déterminante dans l’efficacité du confort recherché. La première couche idéale est celle qui ne sent pas mauvais après l’effort, reste sèche tout en évacuant votre transpiration, et garde la chaleur de votre corps.

Quelles matières choisir pour ses sous-vêtements de randonnée ?

Plusieurs techniques sont aujourd’hui utilisées par les fabricants de vêtements sportifs, mais à l’origine, le choix se faisait essentiellement entre une fibre naturelle (laine de mérinos, coton, etc.) et les fibres synthétiques. Aujourd’hui, la technologie a fait beaucoup de progrès et permet de fabriquer des sous-vêtements thermiques en mixant du naturel et du synthétique pour en tirer leurs avantages respectifs. On retrouve ainsi au rayon sous-vêtements spécialement randonnée :

  • La laine : elle présente de sérieux atouts comme la chaleur, la légèreté et le confort global. Elle a toutefois aussi quelques inconvénients : son prix peut parfois être prohibitif et elle est plus longue à sécher. De même, c’est une matière fragile qui s’use vite et qui est sensible au moindre accroc ;
  • Le polyamide, le polyester, l’élasthanne etc. : ces fibres synthétiques ont un coût plus faible que la laine, mais aussi une très grande capacité à sécher très vite. Elles ont de plus une très forte résistance à l’usure et aux frottements dans le temps. Néanmoins, elles retiennent fortement les odeurs et pèsent plus lourd que la laine.

Il n’est donc pas toujours simple de choisir entre les fibres naturelles et les synthétiques. Aussi, il existe d’autres critères à prendre en compte pour faire son choix.

Quelles critères prendre en compte dans le choix d’un sous-vêtement de randonnée ?

boxer-homme-sport

Boxers homme en microfibre

Il existe enfin quelques critères à prendre en compte pour vous aider dans votre choix du sous-vêtement thermique idéal :

  • l’élasticité du produit, pour le confort et aussi parce que le corps change au fil des saisons ;
  • l’absence de coutures marquées, pour éviter les frottements et les irritations au bout de quelques heures ;
  • une évacuation de la transpiration optimale, pour éviter la sensation d’être trempé ;
  • la facilité d’entretien ;
  • la finesse du matériau.

Le mieux reste encore de tester les diverses matières dans des conditions thermiques différentes, en variant les activités. En effet, certains produits seront plus adaptés aux grands froids, et d’autres aux températures plus douces.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *